Pets de nonne

30 juin 2010
2 Papilles !
Drôle de nom pour des beignets !
L'origine ? Une religieuse aurait fait un pet dans la cuisine alors qu'elles préparaient le repas. Les autres religieuses en auraient ris et auraient fait tomber une cuillère de pate à choux dans de la friture .... ! Ca a donné ce petit beignet léger et gonflé. On l'appelle aussi beignet de vent ou soupir de nonne.

Ne vous fiez pas à l'appellation pour le moins originale .... ça se mange sans fin.


Pour 6 personnes
  • 125g de farine
  • 80g de beurre
  • 3 oeufs
  • 20cl d'eau
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1càc de sucre en poudre (parce que je ne mets pas de sucre glace à la fin !)
  • 1 à 2 càc d'eau de fleur d'oranger (facultatif)
  • 1càc de zeste d'orange ou de citron (facultatif)
  • 1/2càc de sel

Préparez la pâte à choux.

Portez à ébullition l'eau avec le beurre, le sucre et le sel.
Hors du feu, ajoutez la farine en une fois et mélanger (très) vigoureusement avec une cuillère en bois, jusqu'à ce que la pâte se décolle des parois de la casserole.
Toujours hors du feu, ajoutez les arômes ainsi que les oeufs un à un , en les incorporant bien entre chaque ajout. Vous obtenez une pâte lisse.

La cuisson

Faire chauffer l'huile de friture (si vous avez une friteuse electrique : 160°).
Mettre la pâte dans une poche à douille (ou un sachet congélation dont vous avez coupé un coin) et découpez (à l'aide d'un ciseau) des noix de pâte qui retombent directement dans la friture (attention aux éclaboussures !).

Vous pouvez aussi remplir une cuillère à café de pâte et la pousser avec une deuxième cuillère à café ... ou votre doigt. De cette façon vous obtenez vraiment des beignets en forme de pets comme sur les photos. :-D.

Laissez dorer, retournez si besoin. La partie émergée de la pâte gonfle pendant la cuisson et dégonfle à la sortie.

Les déposer sur une feuille de papier absorbant.
Saupoudrez de sucre glace et de cannelle (si vous aimez).



Plus d'infos »

Gâteau au chocolat et à la cardamome

29 juin 2010
1 Papilles !
La cardamome parfume merveilleusement bien ce gâteau.
Une recette marmiton.


Pour un moule de 24cm
  • 150 g de chocolat
  • 125 g de beurre salé (je n'en avais pas, j'ai mis du beurre doux)
  • 3 cuillères à soupe de farine
  • 200 g de sucre en poudre
  • 3 oeufs
  • 2 cuillère à café de cardamome en poudre (ou 4 gousses)

Préchauffer le four à 180°C (thermostat 6).

Faire fondre ensemble le beurre et le chocolat.

Mélanger les 3 jaunes d'oeufs avec le sucre. Incorporez au chocolat fondu.


Ajouter la farine, la cardamome. Monter les blancs en neige et les incorporer délicatement à l'appareil.


Enfourner pour environ 25 minutes de cuisson.



Conseils :
Dans la mesure du possible, utilisez un moule à charnière ou en silicone pour faciliter le démoulage.
J'ai utilisé un moule simple et je n'ai pas pu le présenter sur la face supérieur (qui pourtant était très jolie, une belle croûte craquelée !) Et le bas à légèrement collé par endroit (les petits trous ...).
Si vous n'aimez pas que vos gâteaux soient trop sucrés, diminuez un peu la quantité (voyez en fonction du pourcentage de cacao de votre chocolat).

Plus d'infos »

Coupe poire-chocolat

0 Papilles !
Un dessert frais et léger après un repas copieux.






Pour 10 coupes
  • 4 poires
  • 300 g de fromage blanc
  • sucre en poudre et 1 sachet de sucre vanillé
  • 150 g de chocolat noir
  • 10 cl de crème liquide
  • une dizaine biscuits sablés type palets bretons

Pelez les poires et les coupez en dés.
Faites fondre le chocolat au bain-marie, ajoutez la crème fraîche et mélangez doucement.

Disposez dans les coupes un sablé coupé en morceaux, quelques dés de poires, recouvrir d'un peu de chocolat puis du fromage blanc sucré.
Ajoutez des dés de poire, puis le reste de chocolat et des morceaux de biscuits.

Si vous aimez le chocolat mais à petite dose, n'en remettez pas sur le dessus, ça serait trop fort.
Vous pouvez utiliser des poires au sirop.
Plus d'infos »

Bouchées coco

28 juin 2010
0 Papilles !
Des petites friandises très simples à réaliser, sans cuisson.





Pour quelques bouchées (je ne me souviens plus si j'avais doublé les proportions ou pas !)
  • 125g de noix de coco rapée
  • 4càs de lait concentré sucré
  • Quelques gouttes de vanille liquide (facultatif).
  • Caissettes en papier

Versez 100g de noix de coco dans un saladier. Ajoutez le lait concentré et la vanille liquide et mélangez.
Formez des petites boules (adaptez les à vos caissettes).

C'est déclinable à volonté.

Variante 1
Vous pouvez simplement les rouler dans le reste de noix de coco. Vous aurez des bouchées toutes blanches (que vous pourrez décorer d'une bille argenté)
Variante 2
Vous pouvez également les enrober de chocolat fondu et les rouler dans le cacao amer (à faire 2 fois si on veut une finition plus jolie que sur ma photo), ça donne une fausse truffe.
Variante 3
Vous pouvez les enrober de chocolat noir fondu et les rouler dans la noix de coco râpée ..... les enrober de chocolat blanc fondu et les rouler dans des vermicelle en chocolat.
Variante 4
On pourrait même enrober la bouchée dans de la confiture de lait et la rouler dans du pralin concassé finement.
Variante 5
Si vous voulez les fourrer d'une noisette, d'une cacahuète, d'une amande, il suffit de former la boule sans la serrer, de la tenir fermement en main et d'y insérer ce que vous avez choisi, et refermez.
Variante 5
On peut remplacer le lait concentré sucré par du chocolat blanc fondu

Plus d'infos »

Cake aux deux pêches

0 Papilles !
Un cake délicieux avec des fruits de saison, la croute est bien croustillante, la mie moelleuse et fondante.




Pour un moule de 22cm
  • 100g de pêches jaunes (environ une pêche de taille moyenne)
  • 100g de pêches blanches (choisissez des pêches mûres mais encore ferme sous la main)
  • 180g de beurre fondu + 20g pour le moule
  • 250g de farine tamisée + 1càs pour le moule
  • 1/3 de càc de bicarbonate ou 1/2 sachet de levure chimique
  • 150g de sucre semoule
  • 2 sachets de sucre vanillé
  • 40g de fécule de mais
  • 1 pincée de sel
  • 3 oeufs
Préchauffez le four à 180° (th6)

Pelez les pêches, ôtez le noyau et couper la chaire en petits dès.
Mélangez la farine, la levure et la fécule dans un saladier (tamisez les ensemble).
Dans un autre récipient, mélangez le sucre, le sucre vanillé, le sel et les oeufs. Incorporez peu à peu le premier mélange au deuxième.
Ajouter le beurre fondu et mélanger pour obtenir une pâte lisse et homogène.
Incorporez délicatement les dés de pêche.

Versez la pâte dans le moule à cake beurré et fariné.
Mettre au four pour 40min de cuisson. Je vous recommande de doubler les plaques pour éviter que le fond du cake ne cuise trop. Si le dessus brunit avant la fin de la cuisson, couvrez d'une feuille de papier d'aluminium, il continuera de cuire sans brunir.




Variante
Vous pouvez remplacer la fécule de maïs par le même poids de poudre d'amande. dans ce cas ne pas la tamiser avec la farine et la levure, mais l'incorporer au mélange sucres, sel et oeuf.

Plus d'infos »

Sari Burma

26 juin 2010
2 Papilles !
Un feuilletage de pâte filo qui croustille sous la dent, la saveur des noix mêlée à celle de la cannelle ..... un régale pour les papilles ! Pourtant à la base je ne raffole pas des noix.
C'est chez Camille que j'ai fait cette découverte.




Pour 20 sari burma
  • 10 feuilles de pâte filo 
  • 150 g de noix finement concassées 
  • 3 càc de cannelle 
  • 80 g de beurre clarifié (obtenu avec environ 100g de beurre) 
  • 1 baguette en bois (ou si vous avez des pics à brochettes c'est parfait)
Miel 
  • 1 bol de miel
  • 2 c à s d'eau de fleurs d'oranger 
Préchauffer le four à 180°C (th. 5)



Prendre une feuille de pâte filo et badigeonner légèrement la partie gauche de sa surface de beurre avec un pinceau à pâtisserie. (si le beurre a coagulé en refroidissant, ne pas hésiter à le réchauffer quelques secondes au micro-ondes pour le détendre)
Plier la partie non beurrée (droite) sur l'autre (gauche).

Mélanger les noix finement concassées et la cannelle. Saupoudrer le rectangle de pâte avec ce mélange.
Poser la baguette en bois en bas de la pâte et l'enrouler de façon à obtenir un boudin de pâte autour de la baguette.
Froncer la pâte en plaquant vos deux mains sur chaque extrémité tout en la resserrant vers le milieu.
Retirer la baguette et couper ce boudin en deux.
Disposer dans un moule garni de papier sulfurisé, couvrez d'un linge propre et d'un sachet plastique pour eviter que la pate ne s'assèche (couvrez également les feui lles de filo qui sont en attente ou elles seront difficile à manipuler !). Recommencer jusqu'à épuisement des ingrédients.
Mettre au four pendant 20 minutes jusqu'à ce que les gâteaux soient dorés.

Pendant la cuisson des gâteaux, préparer le miel. Faire chauffer à feux doux jusqu'à ce que le miel devienne plus liquide. Ajouter l'eau de fleurs d'oranger. Retirer la casserole du feu dès les premiers bouillons.
Plonger les sari burma dès la sortie du four dans le miel, laisser absorber une dizaine de secondes et egoutter avant de poser sur une assiettes.
Vous pouvez décorer les Sari burma avec des pistaches ou des amandes concassées.



Variante 1
Chiche de remplacer les noix par de la pistache ou des amandes, et la cannelle par de la cardamome ?
Encore plus chiche de remplacer l'eau de fleur d'oranger par de l'eau de rose ??
Je suis tenté ... !
Variante 2
Il y a une autre façon de former les sari burma. Sur ce blog, c'est détaillé en image. Très joli les fronces "penchées".
Plus d'infos »

Tarte à l'abricot

25 juin 2010
0 Papilles !
Pour profiter des fruits de l'été ...
Une recette Marmiton que j'ai un peu modifié.


Pour un moule de 26cm
  • Un rouleau de pâte feuilleté (j'ai préféré faire ma pâte, explication ci-dessous)
  • 1càc de fécule de mais
  • 700g d'abricots
  • 2 jaunes d'oeufs
  • 100g de sucre
  • 100g de crème fraiche
  • 1càs de semoule
  • Confiture d'abricot

Préchauffez le four à 180° (th6).

Garnir le moule du fond de tarte.
Pour ma part je préfère faire ma pâte à tarte, avec la recette très très simple du Journal des femmes (l'internaute). C'est aussi rapide à faire que de sortir la pâte du frigo, de la déballer et d'en garnir un moule. Et elle est bien plus gouteuse et croustillante. Je précise qu'il faut la pré-cuire un peu moins que ce qui est indiqué (pour cette recette de tarte à l'abricot). Elle sera juste comme il faut après les cuissons successives.
Si néanmoins vous préférez utiliser une pâte feuilleté, ne pas la pré-cuire.

Piquez à la fourchette pour qu'elle ne gonfle pas à la cuisson.
Tartinez de confiture d'abricot. Saupoudrer de semoule (ça absorbera l'eau des fruits).
Disposez les abricots dénoyautés. Saupoudrez généreusement de sucre (les abricots sont généralement acides).
Enfournez 15min.

Préparez l'appareil crémeux.
Mélangez la crème, les jaunes d'oeufs, et la fécule.

Lorsque vous aurez sorti la tarte au bout des 15 min de cuisson, verser l'appareil entre les abricots sans "salir" le haut des fruits. Sucrez abondamment.
Ré-enfournez 15min.
Plus d'infos »

Cake ricotta, citron et huile d'olive

0 Papilles !
Un cake aux saveurs inédites, le citron et l'huile d'olive se mariant très bien. Une mie moelleuse et fondante grâce à la ricotta. Je l'ai piqué chez Alter Gusto.





Pour un moule à cake 22 cm
  • 150 gr de farine
  • 40 gr de fécule de mais (maizena)
  • 1 c à s de poudre à lever
  • 2 œufs
  • 160 gr de ricotta
  • 50 ml d’huile d’olive
  • 100 gr de sucre en poudre
  • Le zeste et le jus d'1 citron
Préchauffer le four 180°C (th6)
Séparer le blanc des jaunes d’œuf.
Tamiser la farine et la levure.
Dans un récipient, battre au fouet la ricotta, le sucre et l’huile d’olive.
Ajouter les jaunes d’œufs et le jus de citron.
Mélanger puis ajouter la farine, la levure, la maïzena et le zeste du citron. Mélanger jusqu’à ce que le mélange soit homogène.
Monter les blancs en neige et les incorporer délicatement au mélange.
Verser dans un moule à cake, beurré si nécessaire. Enfourner et cuire 40 à 45 minutes.
Plus d'infos »

Cupcakes au citron

20 juin 2010
1 Papilles !
Si vous aimez le citron vous allez adorer ces cupcakes !
Je suis partie de la recette de Tambouille et pistouille à laquelle j'ai apporté des petites modifications (je l'ai un peu simplifié).




Pour 6 cupcakes

  • 150g de farine
  • 100g de beurre mou
  • 1càc de bicarbonate de soude
  • 130g de sucre en poudre
  • 2 oeufs
  • 6 cuillères à soupe de lait
  • Jus d'1/2 citron
Pour la crème au citron
  • Le jus de 2 citrons (bien pressés)
  • 100g de sucre
  • 3 oeufs
  • 1/2càc de farine (facultatif)
  • 50ml de crème liquide entière
Préchauffez le four à 180°(th6)

Préparez les gâteaux.
Mélangez le beurre mou (que vous aurez pris soin de sortir 30 min avant, ou passez le au micro onde sans le faire fondre) et le sucre. Incorporer les oeufs un à un, puis le lait. Terminez par la finir. Mélangez pour obtenir une pâte lisse et homogène.
Remplir vos caissettes au 3/4.
Enfournez pu 15 à 20 min de cuisson (tester la cuisson en enfonçant un cure dent au centre d'un gâteau, il doit ressortir sec).

Pendant la cuisson des gâteaux, préparez la crème au citron.
Mettre la crème liquide et le récipient dans laquelle vous allez la monter au congélateur.
Dans un autre récipient, battre au batteur électrique les oeufs, le jus de citron, le sucre et la farine. Passez au micro-onde 30sec. Sortir et battre à nouveau. Remettre au micro-onde, battre .... ainsi de suite jusqu'à obtenir une crème ferme. Réserver (elle doit refroidir).
Montez la crème liquide en chantilly ferme. L'incorporer délicatement et en plusieurs fois à la crème au citron froide (chaude, elle ferait tomber la chantilly).

Lorsque vous avez sortie vos gâteaux du four et qu'ils ont eu le temps de refroidir sur une grille, les garnir de la crème au citron à l'aide d'une poche à douille.
(si vous n'avez pas de poche à douille, découper le coin d'un sac congélation)
Décorez à votre guise.

Plus d'infos »

Alfajores de maizena con dulce de leche

19 juin 2010
0 Papilles !
Autrement dit deux biscuits fondants à base de maizena collés par une généreuse couche de confiture de lait.
Spécialité d'Amérique latine .... et c'est à tomber par terre !!


Pour une vingtaine d'alfajores
  • 100 g de farine
  • 150 g de Maïzena
  • 1/4 de c à c de bicarbonate
  • 1 c à c de levure chimique
  • 100 g de beurre mou
  • 60 g de sucre
  • 1 oeuf + 2 jaunes
  • le zeste râpé d'un citron
  • 1 boîte (400 g) de lait concentré sucré

Commencer par faire le dulce de leche. Cuire le lait concentré en mettant la boite (fermée) dans une cocotte, recouvrir d'eau, fermer la cocotte ... 30 min sur le feu à partir du sifflet.
Une fois cuit, vous sortez la boite et vous la plongez dans un récipient d'eau froide. Ne l'ouvrir qu'après refroidissement.

Pendant la cuisson de la confiture de lait préparez les biscuits.
Préchauffez le four th 5


Avec un batteur ou dans le bol d'un robot, battre le beurre, le zeste de citron et le sucre.
Ajouter les oeufs et battre.
Incorporer progressivement les ingrédients secs (farine, fécule de mais et levures ... tamisés). Ne pas travailler la pâte, dès que se forme une boule, étaler sur un plan de travail fariné (5mm).

Découper des ronds de pâte de 4cm de diamètre avec un emporte pièce ou un verre.
Les placer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.
Enfourner pour 8 min de cuisson.
Les gâteaux restent blancs, ils dorent très légèrement sur le bas
à la sortie du four ils sont mous, mais en refroidissant ils vont finir de durcir.

Ouvrez la boite de lait concentré, transférer dans un récipient plus grand et lissez la confiture de lait à la fourchette.
Former les alfajores en mettant 1 càc de confiture de lait entre deux couches de biscuits. Vous pouvez utiliser une poche à douche si vous préférez.

Roulez le côté de l'afajores dans de la noix de coco râpée.
Ou saupoudrer le gâteau du haut de sucre glace pour décorer. Pour ma part je préfère les laisser "nature".
Plus d'infos »

Mantecaos

0 Papilles !
... Mantecados, montecaos. Trois noms pour désigner ces petits sablés espagnoles parfumés à la cannelle et au citron. Très simples à réaliser, ils n'en sont pas moins bons à déguster.



Pour un certain nombre de mantecaos (je ne sais plus combien)
  • 500g de farine 
  • 200g de sucre 
  • 250ml d'huile de tournesol 
  • le zeste d'un citron 
  • 1/2 càc de bicarbonate de soude (ou un sachet de levure chimique) 
  • cannelle
Préchauffer le four à 180° (th 6).

Mélangez tout les ingrédients dans une jatte. Vous obtenez une pâte sablée grasse.
Formez dans la paume de votre main des petites boules que vous n'aplatissez pas. Déposez sur une plaque généreusement huilée en les espaçant.
Faites une légère pression de votre doigt au centre chaque mantecao pour y laisser un creux.
Enfournez pour 6 à 7 minutes de cuisson. Surveillez vos fournées, le bas des mantecaos brunit vite.
Dès que des craquelures apparaissent, c'est cuit. Les mantecaos restent blancs.
Saupoudrer de cannelle à la sortie du four. Lorsqu'ils sont tièdes, vous pouvez les décoller délicatement.


Plus d'infos »
 
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Rechercher

S'inscrire à la newsletter

 

© 2010 Ça titille les papilles !