Crumble aux pommes

7 juil. 2010
0 Papilles !
blCrumble, qui signifie miette en anglais. L'Angleterre étant le pays d'origine de ce délicieux dessert.
La recette est issue du livre d'Isabelle Côte, "Incroyables crumbles !"

Pour 6 personnes 
  • 800g de pommes
  • Le jus d'1/2 citron
  • 50g de beurre 
  • 1càs rase de cannelle en poudre (j'ai fais un mélange moitié cardamome, moitié cannelle)
Pour la pâte à crumble
  • 150g de farine
  • 80g de cassonade (j'ai mis 40g de sucre blanc+40g de sucre blond de canne)
  • 100g de beurre coupé en petits morceaux
  • 1 pincée de sel
Préchauffer le four à 180° (th6)
Peler et épépiner les pommes. Les couper en petits dès et les arroser du jus de citron.
Faire fondre le beurre, et y délayer la cannelle (et la cardamome si vous voulez ce petit goût subtil de speculoos).
Ajouter ce mélange aux cubes de pommes et mélanger bien pour qu'ils en soient bien enrobés. 
Préparer la pâte à crumble
Mélanger tout les ingrédients, et les travailler du bout des doigts afin d'obtenir une pâte dont l'aspect rappelle le sable ou des miettes de gâteau. 
Beurrer un plat. Y étaler les pommes, puis saupoudrer de la pâte à crumble.
Enfourner 30 à 40 min, jusqu'à ce que la croûte soit dorée. 


Servir tiède accompagné de crème. 



Plus d'infos »

Kanelbullar et kardemmumabullar

1 Papilles !
Des petits pains suédois qui se mangent sans fin ! Garnis de cannelle, de cardamome et pourquoi pas des deux ?
J'ai testé la recette de Camille.



Pour une trentaine de kanelbullar


  • 25 cl de lait à température ambiante
  • 500 g de farine T 55 
  • 110 g de beurre mou
  • 1 gros oeuf
  • 70 g de sucre
  • 1 sachet de Levure boulangère si vous utilisez une machine à pain pour pétrir la pâte, 2 sachets si vous pétrissez à la main (n'ayant pas de levure sèche, j'ai mis 40g de levure fraiche)
  • 1 jaune d'oeuf détendu avec un peu d'eau pour dorer les brioches

Pour la garniture

  • 70g de beurre fondu
  • 50 g de cassonade melangé à 2 càc de cannelle
  • 50 g de cassonade melangé à 2 c à c de cardamome 

Dans un récipient faire un puits avec la farine et y incorporer le beurre, le sucre, l'oeuf, le lait tempéré et la levure. Pétrir jusqu'à ce que la pâte soit lisse et souple (20 minutes environ). La pate est collante, c'est normal. Couvrir et laisser lever jusqu'à ce que la pâte ait doublé de volume (dans le four préchauffé quelques minutes à température mini. par exemple, c'est plus rapide).


Après la première levée faire retomber la pâte en la pétrissant une minute ou deux et la partager en trois. Abaisser chaque morceau à 3 ou 4 mm d'épaisseur et former trois rectangles d'environ 30 x 20 cm.

Former les petits pains
Badigeonner chaque abaisse de beurre fondu et saupoudrer du mélange sucre-cannelle, ou sucre-cardamome, ou sucre-cardamome/cannelle. Rouler chaque morceau de pâte en un long boudin fourré. Découper les boudins en diagonale et en inversant chaque fois le sens de la découpe : vous devez obtenir des triangles dont la base mesure environ 4 cm de large et la pointe 2 cm. (comme sur cette image http://www.axis-of-aevil.net/img/200...orvapuusti.jpg)

Sur une feuille de papier sulfurisé beurrée, disposer chaque triangle sur sa base (la pointe vers le haut). Aplatir légèrement le sommet des Kanelbullar de façon à faire ressortir un peu de leur garniture sur les côtés. Laisser lever de nouveau pendant 30 à 45 minutes.

Préchauffer le four à 180°C.


Cuisson
Badigeonner les petits pains avec le jaune d'oeuf.
Faire cuire les Kanelbullar pendant 15 à 20 minutes. Ils doivent tout juste commencer à dorer. Surveillez bien les fournées. 

Si vous pensez que le bas va dorer trop vite (ça a été mon cas, pensez à doubler les plaques)
si les brioches qui sont au bord du plateau/plaque dorent plus vite que celles aux centre, hesitez pas à les deplacer en court de cuisson.



Plus d'infos »

Kaâk oujdi

6 juil. 2010
0 Papilles !
Des biscuits qui croquent sous la dent, très parfumés, qui comme le dit bien son nom sont originaires de la ville d'Oujda dans le nord du Maroc. Très très bon ! La recette je l'ai trouvé chez Palais des délices.




Pour une quarantaine de kaâk 
  • 1kg de farine
  • 2 grands verres d'huile de tournesol
  • 4 grands verres de sucre semoule
  • 1/2 grand verre de graine de sésame dorées 
  • 2 oeufs (dont un pour dorer) 
  • 1càs rase de cardamome moulu
  • 1càs rase d'anis moulu
  • 2 sachets de levure chimique 
  • 1càc bombée de levure boulangère
  • eau tiède
Mélanger tout les ingrédients (sauf l'eau). 
Pétrir tout en ajoutant petit à petit l'eau. Continuer de pétrir plusieurs minutes. Vous devez obtenir une pâte homogène, ni trop dur, ni trop molle. 


Former les kaâk
Prendre un peu de pâte dans la main (la quantité que vous voulez, de façon à avoir des kaâk de la taille que vous souhaitez, je prend l'équivalent d'une grooosse noix) et rouler dans la paume de votre main pour obtenir une boulette que vous allez ensuite façonner en boudin d'une dizaine de centimètre.
Poser ce boudin sur votre plan de travail, et faire 7 à 8 entailles sur l'extérieur avec un couteau. Souder les deux extrémités (en faisant un petite entaille dans l'une, l'autre viendra s'y emboiter).
Déposer les kaâk sur une plaque huilée. 
Couvrir d'un linge propre et réservez à l'abri de courant d'air pendant 1h. 


Cuisson
Préchauffer le four à 180° (th6).


Battre l'oeuf restant, et à l'aide d'un pinceau, badigeonner les kaâk. (ne le faites pas avant d'avoir laissé reposer, ça empêche une belle levée des kaâk, et ça vaut pour toutes les préparations qui reposent et qui sont badigeonnés pour dorer ... comme la brioche par exemple) 
Enfourner à mi-hauteur jusqu'à ce qu'ils soient dorés (une dizaine de minutes environ, sans être sûre). 
Plus d'infos »

Tarte poires-chocolat

4 juil. 2010
0 Papilles !
Une recette Marmiton

Pour un moule à tarte de 24 cm 
  • 1 pâte feuillée
  • 3 poires williams 
  • 100g de chocolat noir
  • 1oeuf
  • 30cl de crème liquide
  • 2 càs de sucre semoule
Préchauffer le four à 180° (th6)

Faire fondre le chocolat (au bain marie, ou au micro-onde). 

Peler et couper en lamelles les poires. Les déposer sur un papier absorbant pour enlever le jus. 

Garnir le moule de la pâte feuilletée. Étaler le chocolat sur toute la surface. Disposer par dessus les lamelles de poires.
Enfourner 10 min.

Pendant la première cuisson, battre l'oeuf, ajouter la crème et le sucre. Retirer la tarte du four et verser le mélange sur les poires.
Ré-enfourner pour 25 min de cuisson jusqu'à ce qu'elle soit dorée. 

Plus d'infos »

Salade de fruits à la mousse de fromage blanc

0 Papilles !
Frais et léger, comme on aime en été ! Et pas casse tête pour deux sous .... 
Une recette Au féminin.


Pour 6 personnes
  • 1kg de fruits divers (ce que vous voulez ! pêche, poire, abricot, fruits rouges, mangue, pomme, banane .... au sirop, congelé ou frais)
  • Le jus d'1 citron
  • 150g de sucre en poudre
  • 300g de fromage blanc
  • 3 blancs d'oeufs


Peler et couper les fruits en petits morceaux.

Arrosez de citron et saupoudrer de sucre. Placez au frais.

Monter les blancs en neige ferme, ajoutez le sucre et finir de battre.
Incorporer les blancs au fromage blanc, délicatement pour ne pas les faire tomber.

Dans le fond des verrines/coupes répartir une couche de fruits et recouvrir de fromage mousseux. 
Vous pouvez ajouter un sablé cassé en morceaux dans le fond avant de mettre les fruits.


Plus d'infos »

Beghrir

0 Papilles !


Il s'agit des crêpes marocaines qu'on appelle en français crêpes 1000 trous en raison des nombreux petits trous qui recouvrent sa surface. Je suis parti de la recette de Jihène et j'ai apporté ma petite touche perso (ou plutôt les astuces de ma mère).  


Pour une dizaine de beghrir
  • 300g de semoule fine
  • 200g de farine
  • 1l d'eau tiède (pas trop chaude surtout ! ça formerait des "paquets" dans la pâte)
  • 1càc de sel
  • 1càc de levure chimique
  • 1càc de levure SAF (qui a besoin d'être réactivé dans un peu d'eau chaude avec une pincée de sucre)


Mettre tout les ingrédients dans une jatte, en faisant attention à ne pas mettre en contact les levures et le sel. Ajoutez un peu d'eau et mélanger à la main (ou avec une cuillère en bois, mais c'est plus fastidieux !) pour obtenir une pâte très épaisse. Rendez la plus liquide en ajoutant petit à petit de l'eau tout en mélangeant avec un mixeur plongeant (ou en versant la pâte dans le bol de votre robot). Personnellement, je n'utilise pas la totalité de l'eau, il m'en reste toujours un peu. 
Vous devez obtenir une pâte blanche, lisse, sans grumeaux et plus épaisse que la pâte à crêpe classique. 
Couvrir d'un linge propre et laissez reposer une trentaine de minutes. La pâte est prête à cuire lorsqu'elle a légèrement gonflé, qu'elle est devenue mousseuse. On voit qu'elle a fermenté.

Cuisson

Mettre une louche de pâte dans une poêle anti-adhésive (évitez d'utiliser une poêle dans laquelle vous avez cuit du poisson, de la viande .... ! une crêpière tefal fait l'affaire) et laissez la pâte couler et former un rond. Ainsi, vos crêpes auront toutes la même taille et la même forme.
Cuire à feux vif quelques minutes, lorsque tout les trous sont formés et qu'il n'y a plus trace de pâte blanche (comme sur la photo de gauche), baissez le feu, et terminer la cuisson une petite minute environ. La crêpe se décolle toute seule de la poêle, Vérifiez que c'est doré en la soulevant dan un coin. Elle ne cuit que sur une face. 

Conseils ! 

Si la première crêpe a eu du mal à se décoller d'elle même, avant de passer à la deuxième, graissez légèrement la poêle avec de l'huile.
Notez qu'entre chaque crêpe, il faut que la poêle soit complètement froide !!! C'est le passage du froid au chaud (feux vif) qui fait apparaitre les trous.
Soit vous avez deux poêles, et pendant que l'une refroidit, vous cuisez dans l'autre.
Soit vous laissez couler le robinet d'eau froide sur l'arrière de la poêle. (Éloignez vous un peu et attention à votre main, qu'aucune coulure d'eau bouillante ne tombe dessus, ça fait maaal !!!!) C'est ce que je fais. Essuyez les gouttes d'eau sur la surface de la poêle avant de mettre une louche de pâte.





Traditionnellement on les mange avec un mélange de miel et de beurre ... ou badigeonné d'huile d'olive. 
Plus d'infos »
 
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Rechercher

S'inscrire à la newsletter

 

© 2010 Ça titille les papilles !