Sari burma

31 août 2010
1 Papilles !
Je remonte l'une de mes premières recettes pour participer à mon tout premier concours ! C'est un concours organisé par Hanane (qui, en passant a un blog magnifique !). 



Le gagnant du concours se voit offrir un lot de cadeaux par Cuistoshop. C'est plutôt pas mal, et je suis ravie de participer avec cette recette que j'aime beaucoup. C'est une pâtisserie arménienne avec de la pâte filo, des noix et de la cannelle.






Pour 20 sari burma
  • 10 feuilles de pâte filo 
  • 150 g de noix finement concassées 
  • 3 càc de cannelle 
  • 80 g de beurre clarifié (obtenu avec environ 100g de beurre) 
  • 1 baguette en bois (ou si vous avez des pics à brochettes c'est parfait)
Sirop
  • 1 volume d'eau (un bol) 
  • 2 volumes de sucre 
  • 2 c à s d'eau de fleurs d'oranger 
  • 1 c à s de jus de citron

Préchauffer le four à 180°C (th. 5)



Mélanger les noix finement concassées et la cannelle.

Prendre une feuille de pâte filo et badigeonner légèrement la partie gauche de sa surface de beurre avec un pinceau à pâtisserie. (si le beurre a coagulé en refroidissant, ne pas hésiter à le réchauffer quelques secondes au micro-ondes pour le détendre)
Plier la partie non beurrée (droite) sur l'autre (gauche).
Saupoudrer le rectangle de pâte avec ce mélange.
Poser la baguette en bois en bas de la pâte et l'enrouler de façon à obtenir un boudin de pâte autour de la baguette.
Froncer la pâte en plaquant vos deux mains sur chaque extrémité tout en la resserrant vers le milieu.
Retirer la baguette et couper ce boudin en deux.
Disposer dans un moule garni de papier sulfurisé, couvrez d'un linge propre et d'un sachet plastique pour eviter que la pate ne s'assèche (couvrez également les feuilles de filo qui sont en attente ou elles seront difficiles à manipuler !). Recommencer jusqu'à épuisement des ingrédients.
Mettre au four pendant 20 minutes jusqu'à ce que les sari burma soient dorés.

Pendant la cuisson des gâteaux, préparer le sirop. Dans une casserole mettre l'eau et le sucre. Porter à ébullition jusqu'à ce que le sirop commence à épaissir. Ajouter le citron et l'eau de fleurs d'oranger. Faire chauffer de nouveau et retirer la casserole du feu dès les premiers bouillons.
Plonger les sari burma dès la sortie du four dans le sirop chaud, laisser absorber une dizaine de secondes et egoutter avant de poser sur une assiettes.
Vous pouvez décorer les Sari burma avec des pistaches ou des amandes concassées.



Plus d'infos »

Quiche thon, tomates, mozzarella

1 Papilles !
Une deuxième recette de quiche, cette fois avec pâte. Toujours très simple et rapide à faire.



Pour un moule à tarte
  • 1 pâte feuilletée 
  • 1 boîte de thon
  • 2 sachets de mozzarella 
  • 3 tomates
  • 1càs de farine 
  • 20cl de crème liquide
  • 2 oeufs
  • Chapelure
  • Fromage râpé
  • Persil 
  • Basilic
  • Sel, poivre
Préchauffer le four à 180°

Foncer le moule à tarte avec la pâte feuilleté. 
Saupoudrer le fond de tarte de chapelure, ça absorbera le jus des tomates.
Émietter le thon sur la chapelure. 
Découper la mozzarella et la tomate en cubes. Les ajouter sur la tarte. 

Dans un récipient, préparer l'appareil à quiche. Battre les oeufs, ajouter la crème et mélanger. Ajouter la farine, mélanger. Saler, poivrer. 
Verser sur la tarte. 

Ciseler le persil et le basilic, parsemez-en la quiche. N'oubliez pas le fromage râpé pour gratiner.  
Enfourner pour 35-40 min de cuisson.

Servir dès la sortie du four avec une salade. 
Plus d'infos »

Harcha

30 août 2010
2 Papilles !
La harcha c'est une galette de semoule qu'on cuit sur une poêle. C'est très très très rapide à faire, et super bon ! Il y a plusieurs façons de faire, avec du beurre ou de l'huile, du lait ou de l'eau, semoule fine ou moyenne ...
Voici la mienne, ou plutôt celle de l'une de mes tantes que j'ai été forcé de modifier ! (je n'avais plus de beurre, mais comme je voulais absolument en faire une ... !)




Pour une harcha

  • 500g de semoule moyenne
  • 3 càs de beurre pommade ou 1 verre d'huile de tournesol
  • 7g de levure chimique
  • 2-3 pincées de sel
  • 1càs de sucre semoule 
  • 1 verre de lait 

Mettre à chauffer à feu doux une poêle.

Dans une jatte, mélanger à la main la semoule et le beurre (ou l'huile). Toute la semoule doit être enduite de gras. Ajouter le sucre, le sel et la levure. Mélanger à nouveau. 
Verser le lait d'une traite. Mélanger sans avoir besoin de pétrir. La semoule absorbe et sèche très vite. Il faut donc rapidement étaler le mélange. 
Sur une grande assiette, saupoudrer généreusement de semoule et déposer la pâte. Étaler à la main pour former un rond (vous pouvez vous aider d'un cercle pour que les bords soient bien réguliers). 

Saupoudrer la poêle de semoule. Faire glisser (ou pousser délicatement) la harcha dans la poêle sans la casser. Faire cuire à feu moyen environ 10min de chaque côté. 
Pour la retourner, utiliser la même assiette. Poser l'endroit de l'assiette sur la galette (dans la poêle) et renverser la poêle sur l'assiette. Vous avez alors la galette dans l'assiette, face dorée sur le dessus. La faire glisser à nouveaux dans la poêle (que vous re-saupoudrez de semoule si besoin) et cuire sur l'autre face. 

Après avoir croqué dedans .... ! 

Plus d'infos »

Petits fours cacao-coco

0 Papilles !
C'est le tour de la troisième rangée de petits gâteaux ... Ils sont hyper fondants ! 



Pour une grande assiette 
Pour les petits fours
  • 3 oeufs
  • 3 verres de sucre semoule
  • 3 verres d'huile
  • 21g de levure chimique (ou 3 sachets de 7g)
  • Farine
Pour tremper et enrober 
  • 200g de cacao type nesquik 
  • 1 grand verre de lait tiède
  • Noix de coco râpée
Battre les oeufs. Ajouter le sucre, l'huile et la levure, mélanger. 
Incorporer petit à petit la farine (je ne saurais vous donner une quantité exacte, je fais toujours à l'oeil .... mais moins d'1kg ça c'est sûr). Assembler la pâte en boule. La pâte doit être ferme, mais rester souple. Elle ne doit surtout pas être dure. 

Préchauffer le four à 180° (th6)
Former des petites boules que vous déposez sur une plaque légèrement huilée. N'aplatissez pas les boules, elles le feront d'elles-même à la cuisson. Espacez-les. 
Cuire environ 7-8min. Les gâteaux sont dorés en bas et sur le-dessus (mais très légèrement). Si vous touchez au doigt, ils sont encore mous, ils durcissent hors du four. 

A la sortie du four, ne pas les décoller tout de suite, ils cassent. Attendre qu'ils aient tiédi avant de les décoller délicatement.

Quand ils sont complètement froids (j'insiste là dessus, c'est important qu'ils soient froids !), dans une assiette creuse faire dissoudre le cacao dans le lait (qui ne doit surtout pas être chaud)
Verser de la noix de coco râpée dans une autre assiette creuse. 
Prendre un gâteau et le tremper rapidement dans le lait cacaoté. Le rouler ensuite dans la noix de coco râpée. 
Avant d'être trempée, le gâteau est croquant. Après avoir été trempé dans le lait cacaotée, et surtout après avoir reposé, il devient fondant (c'est pour cette raison que tout doit être froid)




Plus d'infos »

Gâteau aux pommes de Lommedalen

29 août 2010
0 Papilles !
Lommedalen c'est une ville en Norvège. Et apparemment ils y font ce très bon gâteau aux pommes. En tout cas c'est ce que dit Magali sur Marmiton. Vraiment moelleux et très gouteux. Si je devais garder une recette de gâteau aux pommes, ça serait bien celle là ! J'ai suivis la recette à la lettre (presque), je l'ai trouvé un chiwi trop gras. J'ajuste donc les proportions. 




Pour un moule de 20cm 

  • 125g de farine
  • 125g de sucre
  • 110g de beurre 
  • 2 pommes 
  • 2 oeufs
  • 2càs d'eau froide 
  • 7g de levure chimique + 2 pincées de bicarbonate 
  • Amandes effilées 
  • Noisette en poudre (facultatif)
  • Cannelle 
Peler les pommes et couper en grosses lamelles. Si vous êtes symétrique comme moi, une pomme donne 16 lamelles. Réserver.

Préchauffer le four à 150°(th5)

Mélanger le beurre et le sucre en crème. Tamiser la farine, la levure et le bicarbonate ensemble et l'ajouter, ainsi que les oeufs. Bien mélanger. Ajouter l'eau froide. Mélanger à nouveau. 
Verser la pâte dans un moule beurré et fariné (dans l'idéal, utiliser un moule à charnière). Disposer les lamelles de pommes bien serrées sur le dessus. 
Saupoudrer de 2càc de sucre semoule et de cannelle (selon le goût). Saupoudrer également de poudre de noisettes.
Enfourner à mi hauteur en ajoutant une plaque sous le moule. Cuire 30-35min. 

Déguster avec une boule de glace ... au speculoos !
Plus d'infos »

Petites barquettes au fromage

2 Papilles !
Des petits gâteaux à la vache qui rit, vous en avez déjà goutés ? Si c'est pas le cas, vous devriez ! C'est vraiment très doux en bouche (que je vous rassure, ça n'a pas le goût de vache qui rit). Et il ne faut pas grand chose pour les faire ces barquettes. 



Pour une assiette 
  • 500g de farine
  • 250g de beurre doux (pas de margarine) 
  • 12 portions de vache qui rit (pas d'autres marques)
  • Sucre glace 

Le beurre doit être pommade, le sortir plusieurs heures avant de commencer. 

Préchauffer le four à 210° (th7)

A la main, mélanger le beurre et le fromage. Vous obtenez une crème. Ajouter la farine et mélanger. Former une boule de pâte.

Prendre une petite quantité et la rouler dans la paume de votre main. Vous avez une boule de pâte que vous allongez légèrement pour avoir un petit boudin, et pincez à droite et à gauche. Aplatir une fourchette sur le dessus, vous avez une barquette avec des rayures. 

Les disposer sur un plaque de cuisson légèrement beurrée.
Les cuire une dizaine de minutes (je ne suis pas sûr du temps, surveiller). Ils dorent légèrement en bas mais restent blanc sur le dessus. 


Dans une assiette, verser une bonne quantité de sucre glace. Rouler les barquettes dans le sucre et les disposer sur une assiette.


Plus d'infos »

Blighates

0 Papilles !
C'est bientôt l'Aid, et on ne devrait pas tarder à confectionner des pâtisseries pour ce jour spécial. J'ai déjà partagé avec vous quelques recettes de petits biscuits qui feraient très bien l'affaire pour l'Aid, comme le Kaâk oujdi, les Sari burma, ou encore les Mantecaos qui ressemblent un peu à la ghribia marocaine.  
J'en profite pour vous proposer des petits gateaux que j'ai confectionné pour le dernier Aid. Il y a plusieurs recettes, mais la photo je n'en ai qu'une malheureusement ... je met une flèche pour montrer de quel biscuit il s'agit.
Je commence par les blighates (une bligha est une babouche). J'ai pris la recette chez Minouchka (j'ai pris la liberté de réduire la quantité de sésame, trop élevée à mon goût).



Pour une assiette de blighates 

  • 250g de farine
  • 200g de sésames dorés  
  • 150 à 175cl de lait froid 
  • 3 à 4càs d'eau de fleur d'oranger (en prévoir un peu plus pour aromatiser le miel)
  • 1càs de beurre mou
  • 1 pincée de sel
  • miel, huile

Mélanger tout les ingrédients (sauf le miel et l'huile) et pétrir quelques minutes pour obtenir une pâte homogène et souple. 
A l'aide d'un rouleaux à pâtisserie, étaler la pâte sur une épaisseur de 3-4mm. Découper des ronds avec un verre à thé ou un emporte-pièce. Souder ensembles le bord supérieur et le bord inférieur pour obtenir une petite bligha.
Une fois toutes les blighates formées, les faire frire dans un bain d'huile. 
Dès la sortie de l'huile les plonger dans le miel aromatisé à la fleur d'oranger. Égoutter puis placer dans une assiette. 
Plus d'infos »

Chocolate carrot cake

28 août 2010
1 Papilles !
Il existe plusieurs versions et recettes du carrot cake. J'avais essayé le carrot cake de Rose Bakery que j'avais trouvé lourd et pâteux. Celui-ci est au chocolat, on ne soupçonnerait pas qu'il y a de la carotte dedans, c'est pourtant la carotte qui lui apporte son moelleux (et Dieu qu'il gonfle bien !) et sa douceur. Sans parler du chocolat et des épices qui se marient bien avec ...


Pour 8 à 10 personnes (moule de 24cm)
Le gâteaux
  • 4 oeufs
  • 6 carottes moyennes
  • 1,5 verre de sucre semoule (soit 9càs)
  • 1,5 verre d'huile de tournesol 
  • 220g de farine
  • 30g de cacao amer 
  • 7g de levure chimique
  • 1/3càc de bicarbonate de soude 
  • 2 pincées de chacune des épices suivantes : cannelle, cardamome, gingembre, muscade 
Le glaçage
  • 150g de chocolat noir patissier
  • 75g de beurre
  • 4càs d'eau

Préchauffer le four à 150° (th5)
Commencer par peler les carottes et les râper finement. Garder le jus des carottes (si jus il y a, tout dépend de la variété choisie).

Dans une jatte, battre les oeufs avec le sucre. Ajouter l'huile et bien battre pour tout mélanger. 
Ajouter les carottes râpées avec le jus. Mélanger. 
Tamiser la farine, le cacao, la levure et le bicarbonate (il est important de tamiser, ça empêche les grumeaux et surtout ça aère la pâte). L'incorporer au reste de la pâte et mélanger. Si vos carottes sont juteuses, ajuster la quantité de farine, les carottes que j'ai utilisé n'ont pas du tout dégorgés. 


Verser la pâte dans un moule beurré. Enfourner en ajoutant une plaque sous le moule pour avoir une cuisson douce.
Laisser cuire 30 min environ. Planter un cure dent au milieu de gâteau, il doit ressortir sec.


Dix minutes avant de sortir le gâteau du four, préparer le glaçage. 
Sur une casserole d'eau frémissante, déposer un cul de poule dans lequel vous avez découpé le chocolat en morceaux. Découper le beurre en cubes et l'ajouter au chocolat, ainsi que l'eau.
Mélanger avec une cuillère pendant que le chocolat fond. Vous obtenez un glaçage lisse et fluide (sans être trop liquide).
Hmmmm j'en ai des palpitations !
Une fois le gâteau hors du four, le démouler et le poser sur une grille. Verser le glaçage encore tiède sur le gâteau et lisser le dessus. 
Décorer à votre guise. Une fois refroidi, le déposer au frigo pour que le glaçage fige. 




Variante
A la place du glaçage classique, vous pouvez remplacer le beurre et l'eau par un yaourt à la fraise que vous ajoutez après la fonte du chocolat. 
Plus d'infos »

Harira

0 Papilles !
... Ou la soupe marocaine (à la farine), très appréciée pendant le mois de Ramadan.


harira ça titille les papilles


Pour une grande cocotte 
  • 1 gros oignon
  • 5 carottes
  • 2 tomates
  • 1/2 pot de concentré de tomates (3càc)
  • 125g de tomate liquide (en brick)
  • 1 bouquet de moitié persil/moitié coriandre
  • 1/2 botte de céleri (les feuilles + les branches)
  • 100g de viande de boeuf découpé en petits morceaux 
  • 3 poignées de pois chiche mis à tremper la veille
  • 1 poignée de vermicelles
  • Farine (1càs bien bombée par litre d'eau)
  • 1,5càs rase de sel
  • 3càc d'un mélange d'épice (curcuma, gingembre, cumin, poivre, cannelle, paprika)
  • huile de tournesol + huile d'olive 

Mixer finement dans un robot : l'oignon, les carottes, les tomates, le cèleri, le persil et la coriandre. 
Mettre le tout à cuire dans une cocotte avec de l'huile. Ajouter les pois chiche et la viande. Laisser mijoter 10 min. 
Saler, ajouter les épices, le concentré de tomates et la tomate en brick. Mélanger. Couvrir avec un 1,5l d'eau. Fermer la cocotte et laisser cuire 20 min à partir du sifflet. 
Ouvrir la cocotte et la remplir d'eau (laisser de quoi ajouter 1,5l d'eau avec la farine).
Attendre l'ébullition.
Pendant ce temps, dans une jatte mélanger 1,5l d'eau avec la farine (5càs environ pour une cocotte de 5l, 10càs pour une cocotte de 10l ...., le mélange ne doit pas être épais, ça épaissit à la cuisson). Ne laisser aucun grumeaux !
Dès la reprise de l'ébullition, ajouter le mélange eau + farine et mélanger immédiatement pour éviter que la farine ne forme des paquets. La cocotte ne doit pas être trop remplit, laisser 5 bons cm de libre (au début de la cuisson après l'ajout de la farine, la soupe gonfle et mousse .... ça risque de déborder, surveiller). 
Laisser cuire encore 30min à feux doux.
3 min avant la fin, ajouter le vermicelle. 

Plus d'infos »

Briouat à la viande hachée

27 août 2010
0 Papilles !
Les briouat (ou bricks) sont des feuilles de bricks que l'on farci. On en trouve en version salé (à la viande hachée, au thon ...) et en version sucré (briouat aux amandes). C'est délicieux !




Pour 20 briouat 
  • 300g de kefta 
    •  1/2 oignon 
    • une dizaine de brins de coriandre (pas de persil !)
    • 1/2càc de cumin
    • 1/2càc de curcuma
    • 1/2càc de poivre noir
    • 1/2càc de paprika doux
    • 1/3càc de gingembre
    • 2 pincées de cannelle 
    • 1/2 sachet de colorant alimentaire jaune (facultatif)
    • 6 càs d'huile d'olive
  • 3 petites pommes de terre (ou une grande) 
  • 2 petites carottes (ou une grande)
  • 1 oignon
  • 3 merguez sans boyaux (c'est la première fois que j'en met dedans, et ça parfume bien)
  • 1 plaque de vermicelle chinoise
  • 2 oeufs
  • 1 poignée de fromage râpé
  • 10 feuilles de menthe (pas les branches) 
  • 10 feuilles de brick (un paquet)

Commencer par préparer la kefta. 

A l'aide d'un robot, hacher menu l'oignon avec la coriandre. Verser dans une jatte avec la viande hachée. 
Ajouter l'huile et toutes les épices. Bien mélanger (la meilleure façon reste encore de mettre les mains dans le plat et mélanger en écrasant tout les morceaux de viande. A la cuillère en bois, ça prend un temps fou et c'est pas super efficace.)



La viande est prête (j'ouvre une parenthèse pour dire qu'avec cette préparation on fait des petites boules que l'on cuit à la poêle dans de l'huile de tournesol, avec des frites c'est parfait !). Filmer et mettre au frigo le temps de préparer le reste. 

Préparer le reste de la farce

Peler les pommes de terre et les laver. Les couper en petits (tout petits) cubes. Cuire dans une casserole d'eau salée pendant une dizaine de minutes (surveiller la cuisson, le temps dépend de la variété que vous avez choisis). Vous pouvez aussi cuire les pommes de terre entières dans une cocotte, les peler après cuisson et les râper. Ça revient au même. (je n'allais pas cuire trois misérables patates dans une cocotte énorme !) 

Peler les carottes et les râper finement.

Cuire les oeufs dures. Écaler et couper en petits morceaux.

Cuire les vermicelles chinoises en faisant bouillir une casserole d'eau, les plonger dedans, et éteindre. Laisser les vermicelles gonfler 3 minutes. Les égoutter, et les couper en morceaux. 

Peler l'oignon, l'émincer et le faire suer dans une poêle avec un peu d'huile d'olive. Ajouter la viande hachée et le merguez en morceaux. Mélanger et bien écraser la viande pour qu'elle ne forme pas de boules. Cuire 10 minutes en mélangeant régulièrement. Deux minutes avant la fin, ciseler finement la menthe et l'ajouter sur la viande.

Mettre dans une jatte tout les ingrédients : viande cuite, pomme de terre, carotte, oeufs durs, vermicelles chinoises (émietter avec les doigts, ça a  tendance à s'amalgamer), fromage râpé. 
Bien mélanger à la cuillère en bois. 
La garniture est prête. 

Préparer les briouat. 

(préchauffer le four à 180°)
Sortir les feuilles de brick du frigo et en prendre 5 feuilles. Laisser les autres dans le paquet que vous refermez pour ne pas qu'elles s'assèchent. Couper les 5 feuilles (sans les séparer) en deux. 
Prendre une demi feuille et la poser devant vous. 
A ce stade vous avez le choix entre, plier en triangle, ou rouler à la façon des nems. En triangle, pendant longtemps je n'y suis pas arrivé, je faisais des triangles un peu biscornus. Et aujourd'hui .... miracle ! j'ai réussi (non sans une certaine fierté !). J'en ai bien amoché 3 mais les suivantes étaient parfaites (c'est en forgeant que l'on devient forgeron). 
Si vous décidez de plier en triangle, voilà comme faire: (je pense que la photo est assez claire, mais je met une petite explication quand même. perfectionnisme quand tu nous tiens !)



  • Plier le bord rond vers le centre pour former une longue bande.
  • Poser une càs de farce. 
  • Avec votre main droite, attraper le bord inférieur droit et le ramener vers la gauche en formant un angle.
  • Attraper, toujours avec votre main droite, l'angle tout en bas et le ramener vers le bord droit, aligner. La main gauche tient la farce pour qu'elle ne s'échappe pas. 

La batterie de mon appareil a décidé de me lâcher à ce moment là.
Mais il suffit de refaire comme sur 3 et 4 ! En tout vous pliez 4 fois en formant un angle, et 1 fois pour former la bande.
Il reste un petit bout de feuille en haut, il suffit de le rentrer délicatement. Votre briouat est formée. 
Les disposer sur une plaque beurrée (que vous avez couvert tout le long du pliage, sinon les briouat sèchent). Badigeonner la face supérieur de chaque briouat avec du beurre fondu.

(Je pense que je n'ai pas besoin d'expliquer comment rouler un nems)


Enfourner pour 10 minutes de cuisson. Les briouat sont dorées des deux côtés, et ça croustille. 






Déguster 5 minutes après la sortie du four ... 


PS : mon texte est long, trèès long, mais la préparation ne demande pas énormément de temps en réalité. 
Plus d'infos »

Tarte à la noix de coco

26 août 2010
1 Papilles !
Une super recette de tarte qu’on peut ajuster selon son gout. Qu’on la veuille plutôt sèche, plutôt humide, ou entre les deux (comme l'intérieur d’un Bounty). Elle ne demande pas beaucoup d’ingrédients. Je l’ai trouvée sur Marmiton, et j'y ai apporté quelques modifications.


Pour 8 à 10 personnes (un moule de 26cm)
La pâte sablée (que vous pouvez acheter toute prête, mais quand elle est faite maison elle  est tellement meilleure !)
  • 250g de farine
  • 140g de beurre découpé en dès
  • 100g de sucre semoule
  • 1 jaune d'oeuf
  • 1 pincée de sel

La pâte doit reposer au frigo 30 min. Les ingrédients utilisés (beurre et oeuf) doivent être à température ambiante.

Tamiser la farine sur le plan de travail et creuser un puits. Déposer les dès de beurre et ajouter le sucre et le sel. Mélanger la pâte du bout des doigts, elle va prendre une consistance légèrement sableuse.  
Ajouter le jaune d'oeuf et malaxer, toujours du bout des doigts. 
Fraiser la pâte en l'aplatissant avec la paume de la main.
Former une boule et l'aplatir légèrement (elle refroidira plus facilement, et sera ensuite moins friable et donc plus facile à étaler). Filmer et déposer au frais 30 min au moins. 

La garniture
  • 125g de sucre semoule 
  • 2 sachets de sucre vanillé
  • 200 à 250g de noix de coco rapé (aussi bonne avec 200 qu'avec 250) 
  • 40 cl de lait de coco 
  • oeufs battus
Préchauffer le four à 210° (th7)


Dans une casserole, faire chauffer le lait de coco. Ajouter les sucres, et mélanger jusqu'à dissolution. 
Hors du feu, ajouter la noix de coco râpée (en réserver pour la décoration) et mélanger.
Incorporer les oeufs et bien mélanger.

Sortir la pâte sablée du frigo, et la poser directement dans le moule légèrement beurré. Foncer le moule avec la main en écrasant la pâte délicatement (pour ne pas la briser). Faire remonter la pâte sur les rebords, sur 4-5 cm. (Je préfère cette méthode, la pâte sablée est très difficile à déplacer, même en utilisant la technique du rouleaux à pâtisserie, et de toute façon elle colle au rouleaux donc autant l'étaler à la main c'est plus simple et moins prise de tête !)
Verser la garniture sur la pâte. 


Enfourner en surveillant la cuisson qui dure à peu près 30 min. 
Lorsque la noix de coco commence à dorer, déposer un papier aluminium par-dessus.

A la sortie du four, saupoudrer de noix de coco râpée.
Servir froide. 


Plus d'infos »

Gratin de pommes de terre et de tomates

0 Papilles !
Avec le ramadan et les vacances au maroc, ça fait un bout de temps que j’ai pas mangé de gratin. Aujourd’hui à la place de la harira traditionnelle j’ai préferé ce gratin, très simple à réaliser (assez rapide) et vraiment bon ! La recette est tiré du livre de Rachida Amhaouche « Les gratins ». J'aime beaucoup ses livres, beaucoup de photos et très bien expliqué.   Désolée, la photo est pas terrible. 


Pour 6 à 8 personnes
  • 1kg de pomme de terre (prenez une variété qui reste ferme à la cuisson)
  • 3 petites tomates
  • quelques noisettes de beurre
  • 2 petites gousses d’ails ou 1 grande
  • Fromage rapé
  • Persil
  • Sel, poivre
  • 1càs d’huile
  • 20cl de crème entière liquide
Préchauffer le four  210° (th7)

Peler les pommes de terre et les couper en rondelles fines (3-4mm d’épaisseur).
Les cuire dans de l’eau salée 15 min. Les égoutter.
Laver et couper les tomates en rondelles (avec la peau).
Les disposer dans un plat à gratin beurré. Ajouter quelques noisettes de beurre par-dessus les rondelles de tomates.

Dans un petit bol, ciseler le persil, ajouter l’ail hachée finement, le sel, le poivre, l’huile. Répartir la moitié de ce mélange sur les tomates.

Disposer par-dessus les pommes de terre en rondelles. Saupoudrer avec le reste de persil.
Verser la moitié de la crème liquide sur toute la surface, parsemer de fromage rapé.

Enfourner pour 15 min de cuisson.
Servir chaud. 


Plus d'infos »

5 minutes chocolate cake

25 août 2010
1 Papilles !
Quand on a une envie pressante de gâteau au chocolat mais qu'il est supra tard, on fait quoi ??? On sort fouet et cul de poule et on préchauffe le four ? Certainement pas !d'une part parce que c'est pressé, il faut mordre dans un gâteau maintenant pas dans une heure ! Et d'autre part parce que même en étant passionnée de cuisine, ma passion ne fait plus effet après 23h !
Heureusement il y a le micro onde  ... et youtube
J'ai légèrement modifié les proportions ... c'était trop sec avec la recette d'origine. 


Pour un mug de taille moyenne
  • 3càc de farine
  • 4càc de sucre
  • 1,5càc de cacao amer
  • 3càc de lait
  • 3càc d'huile
  • 4càc d'oeuf battu (un oeuf battu donnera à peu près 3 mug de gâteau)
  • des pépites de chocolat

Mettre tout les ingrédients dans le mug et bien mélanger à la cuillère. Écraser les grumeaux contre les rebords. 
Cuire au micro, puissance moyenne à maxi pendant 2,5 minutes. 
Sortir du micro onde et déguster chaud ! (ouille ça brule la langue !) 

Variante : une pincée d'une épice comme la cannelle ou la cardamome, ça pourrait être pas mal. 


J'édite mon message original parce que je l'ai refais ce soir (hum) mais dans une assiette creuse en multipliant les proportions par 3 et cuisson 3min puissance moyenne. Le résultat est meilleur que dans un mug. Visez plutôt ... 
je n'ai pas bien essuyé les contours, mais c'est un 5 minutes cake, pas de prise de tête !  



Plus d'infos »

Batbout au merguez

2 Papilles !
Récemment je présentais la recette des minis batbout aux crevettes. Aujourd'hui, j'ai une deuxième recette de batbout, mais grand format cette fois. Il n'y a pas que la taille qui change, le mode de cuisson est complètement différent ... différence qui se répercute sur la texture. Pour faire des minis batbout, on cuit des petits pains, et on garni avec une farce déjà cuite. Le grand batbout quand à lui est garni d'une farce non cuite, elle cuit en même temps que la pâte. 


Pour 1 grand batbout 

La pâte
  • 500g de farine
  • 1 verre de semoule
  • eau tiède
  • 2càc de levure fraîche 
  • sel

Préparer une pâte à pain classique en mélangeant tout les ingrédients. Pétrir une dizaine de minutes pour obtenir une pâte souple. Couvrir d'un linge propre et laisser reposer 30 min environ.
Pendant ce temps préparer la garniture au merguez

La farce
  • 3 merguez auxquelles vous avez ôté le boyaux 
  • 1/2 poivron vert
  • 1 petit oignon
  • quelques olives dénoyautées (selon le goût)
  • quelques brins de coriandre
  • 1càc de concentrée de tomate
  • 1càs rase de beurre 
  • 1/2càc de basilic séché
  • 1/2càc de thym séché
  • 1/2càc de paprika fort (réduire si les merguez sont déjà piquantes)
  • sel 

Émietter le merguez (sans boyaux) dans une jatte.
Peler l'oignon et le couper en gros morceaux. Laver le poivron, et ôter le trognon, les pépins et tout les filaments blancs. Couper en morceaux également. Laver le bouquet de coriandre et couper grossièrement.
A l'aide d'un robot, hacher assez finement, (mais sans devenir une "bouillie", les ingrédients doivent garder une certaine consistance) l'oignon, le poivron, la coriandre, et les olives ensemble. 
Verser le tout sur les merguez émiettées. Ajouter le beurre, la tomate concentrée, les herbes, la paprika et saler (attention, les merguez sont déjà salées). Mélanger bien à la cuillère en bois. La garniture est prête.

Préchauffer le four à 200° (th7)
Reprendre la pâte. La diviser en deux. Étaler (à la main) une des deux boules de pâte, sur un linge propre fariné. Elle doit être assez fine (1cm max). Prendre le disque de pâte et le mettre dans un grand plateau (type plateau à pizza) Disposer la farce sur toute la surface de la pâte, laisser 2 à 3cm sur les bords. Mouiller les bords avec un peu d'eau et disposer le deuxième disque de pâte par dessus. Ajuster la taille si nécessaire, et souder les bords en pinçant. S'il reste de l'espace dans le plateau, écraser légèrement le batbout pour l'agrandir et l'affiner. Plus il est fin, meilleur il sera (on sent mieux la farce).

Enfourner et surveiller la cuisson. Le batbout doit être doré sur les deux faces. 
Plus d'infos »
 
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Rechercher

S'inscrire à la newsletter

 

© 2010 Ça titille les papilles !