Croissants de lune aux amandes

31 mars 2011
9 Papilles !
Une pâtisserie de chez nous classique et DE-LI-CIEUSE !! 
Et pour ne rien gâcher, c'est d'une simplicité enfantine à réaliser, aucune prise de tête ! Pas d'amande à émonder ... déjà ! :-)

La recette est celle de ma mère. En fait, ma mère comme beaucoup de cuisinières "traditionnelles" aguerries se sert des mesures "3ynek mizanek", autrement dit, tes yeux sont ta balance. Cela veut dire ce que ça veut dire, elle ne mesure jamais, même pour faire de la pâtisserie. La pâtisserie orientale se passe très facilement de balance, contrairement à la pâtisserie française, où c'est limite au gramme près. 
Tout ça pour vous dire que les mesures que je partage là dans cet article pour ces croissants de lune, sont parfaites ! Se sont des gâteaux que fait souvent ma mère et cette fois c'était juste irréprochable (d'habitude je n'en suis pas fan, mais là ... j'ai bien pris 1kg tellement j'en ai mangé :-). J'ai donc fait en sorte de retrouver les mesures (je me suis amusé à embêter ma mère "t'as mis ça d'amandes ? un peu moins ?") pour pouvoir refaire les mêmes ! Et donc je partage, parce que je suis généreuse, si si :-)

Quand à la forme en croissant de lune, c'est la forme traditionnelle. Pour les grands(es) flemmards(es) on peut former des doigts. La pâte ne contenant absolument pas de sucre, éviter de faire des ronds bien charnues, le sucre glace qui les enrobe ne suffirait pas à contrer le manque de sucre du gâteau. 

J'ai parlé tradition et ergonomie, j'ai rendu hommage à ma maman ... manquent photos et recette :-) Hop hop hop ... c'est parti !





Pour une grande assiette de croissants de lune 

  • 160g d'amandes entières avec la peau
  • 440g de beurre pommade
  • 240g de farine 
  • Sucre glace pour enrober 


Passer les amandes au mixeur pour les réduire en poudre fine, la plus fine possible.
Mélanger la poudre d'amande avec la farine.
Incorporer le beurre mou et mélanger le tout pour obtenir une pâte granuleuse qui s'amalgame relativement facilement. 

Préchauffer le four à 270° (th9)

Prendre une petite quantité de pâte et former un petit bâtonnet arrondi. Déposer le bâtonnet sur le plan de travail et recourbez les côtés pour avoir un croissant de lune (le fait de recourber sur une surface va permettre d'aplanir le dessous). Déposer sur un plateau allant au four, non graissé ! Il n'est pas non plus nécessaire de les espacer, ils ne gonflent que très légèrement à la cuisson. 

Enfourner une dizaine de minute. Je ne peux que vous conseiller de surveiller, vu la température élevé de cuisson.
Les croissants de lune blanchissent légèrement mais ne dorent pas, sinon très très peu sur le dessus et sur le bas.
Sortir du four et laisser refroidir complètement.
Les rouler délicatement dans du sucre glace et ranger sur une assiette de présentation ou dans une boîte.
Ils se conservent facilement plusieurs semaines. Mais ils sont généralement englouties en quelques jours. 

Croq' croq'

Plus d'infos »

Biscotti au café et aux noisettes

28 mars 2011
2 Papilles !
Rien de tel qu'un petit biscuit (ou plusieurs, difficile de s'arrêter après la première bouchée) croquant et plein de saveurs pour déguster avec une tasse de café ou de thé. Après les Biscotti à la cardamome, à l'orange et aux amandes, voici les biscotti parfumés au café. Le livre "Dessert" prévoit des noix de pécan, mais n'en ayant pas trouvé en faisant mes courses, j'ai opté pour la noisette. 

Biscotti, Biscuit, Café, Noisette, Ça titille les papilles !

Pour 40 biscotti
  • 215g de farine
  • 1/2càc de levure chimique
  • 160g de sucre en poudre
  • 60g de beurre doux
  • 2 oeufs
  • 1/2càc d'extrait de vanille
  • 2càs de café instantané
  • 135g de noisette (ou de noix de pécan)

Préchauffer le four à 180° (th6) et chemiser de papier sulfurisé une plaque de cuisson.

Mélanger la farine tamisée, la levure et le sucre dans un récipient.
Incorporer le beurre grossièrement jusqu'à obtenir une pâte grumeleuse.
Incorporer les oeufs et l'extrait de vanille, puis mélanger jusqu'à obtenir une pâte lisse.

Transférer la pâte sur le plan de travail fariné. Pétrir en ajoutant le café (j'ai preferé réduire en poudre le café avant de l'ajouter à la pâte, par précaution) et la noisette  (noix de pécan).
Diviser en deux moitiés égales et former deux bûches en posant des petits tas, côte à côte, sur la plaque de cuisson.

Biscotti, Biscuit, Café, Noisette, Ça titille les papilles !

Essayez de former des bûches étroites, elles s'étaleront dans la chaleur du four. 

Faites cuire 30-35 min jusqu'à ce que la pâte soit légèrement dorée (très légèrement souple sous le doigt). Sortir du four et laisser refroidir complètement.

Mettre le four sur fonction grill.
Couper les bûches en tranches de 1cm (si elles sont vraiment étroites, une découpe en biais donne de jolies biscotti, mes bûches se sont trop élargis au four, j'a donc préférer découper droit pour ne pas avoir des biscotti trop longs) 

Biscotti, Biscuit, Café, Noisette, Ça titille les papilles !

Faire dorer 10 min sous le grill. Retourner les biscotti et remettre sous le grill 10 min pour dorer l'autre face. 

Attendre le complet refroidissement avant de les ranger dans une boîte hermétique.



Plus d'infos »

Projet photo 52 / Thème 12 : Chaussure

27 mars 2011
2 Papilles !
Pour cette semaine le thème du projet photo 52 portait sur la chaussure. N'étant pas une grande modeuse des petons (pas modeuse tout court, en fait) je ne voyais pas du tout puisque mes paires de chaussure n'ont pas vraiment d’intérêt photographique. Elles ne m'inspirent rien, sinon le confort. 

Puis j'ai pensé à cette petite broche, j'avais trouvé ça rigolo, en forme de petit escarpin. J'ai essayé de la mettre en scène, ma mini chaussure, avec des reflets (mon petit miroir qui ne quitte pas mon sac), un mini bouquet de fleur ... 




Pour la retouche, je me suis contenté des retouches lumière, contraste, netteté, teinte. Je n'ai rien fait qui change vraiment la photo. 
En temps normal je retouche sur le logiciel Arcsoft mediaimpression fourni avec mon FZ38, mais là j'avais suivi la leçon de ktycat et j'ai beaucoup aimé la retouche gain de netteté et réduction du bruit qui est vraiment intéressante sur lightroom. 

Voici la photo brut, avant retouche.
Un peu terne et plate. Prise avec flash 

Ouverture F/3,2 - Exposition 1/1000 - ISO 100 - Longueur de focale 10mm
Le prochain thème, joie ... je beug totalement là !
Prendre en photo quelqu'un qui sautille de joie, ça ne me tente pas des masses, trop attendu à mon goût 
Plus d'infos »

Tajine de boeuf aux pommes de terre, carottes et petit pois

3 Papilles !
Je n'ai pas grand chose à dire sur le tajine. C'est connu et archi connu comme plat. Pour moi c'est le plat de mes racines. Une sauce, onctueuse, de la viande tendre, des légumes, des épices ...




Ça titille les papilles !,boeuf, tajine, légumes, épices, Maroc


Pour 8-10 personnes 

  • 1,5kg de viande de boeuf
  • 1 oignon
  • 1 tomate
  • quelques brins de coriandre
  • 800 g de pomme de terre
  • 200g de carotte
  • 1 grosse poignée de petit pois (congelés ou frais écossés)
  • 1/2càc de curcuma
  • 1/2càc de cumin
  • 1/2 càc de poivre noir
  • 1/3càc de cannelle
  • 1/2 sachet de colorant (ça lui donne sa jolie couleur au tajine)
  • 1,5L d'eau
  • sel



Couper la viande en gros morceaux. Pas trop gros non plus, autrement ils demanderaient beaucoup de temps pour cuire. 
Verser un fond d'huile d'olive dans une grande marmite. Ajouter le colorant et la viande. Couvrir et laisser étuver une bonne dizaine de minutes en remuant de temps en temps, à feux moyen. 

Peler et émincer l'oignon. L'ajouter sur la viande, mélanger, couvrir 5 min.
Laver, peler et détailler la tomate en cubes, qui rejoignent également, le contenu de la marmite, avec la coriandre rincée et ciselée. Re-couvrir pour 5 min.

Ça titille les papilles !,boeuf, tajine, légumes, épices, Maroc

Verser l'eau. Augmenter le feux au max pour amener à ébullition. réduire ensuite à feux moyen pour cuire la viande une vingtaine de minute.

Pendant ce temps, peler les pommes de terre, la carotte. Rincer.
Découper la pomme de terre en quartier.
Couper les carottes en quatre également, et enlever le coeur. Vous pouvez mettre plus de carotte si vous voulez. 

Ajouter les légumes dans la sauce avec la viande, en répartissant dans la marmite. Ainsi que les petits pois. 
Couvrir et laisser cuire à feux doux-moyen 30-40 min.

Le tajine est prêt lorsque la viande et les légumes sont tendres, la sauce réduite. 

Servir avec du pain. 

Plus d'infos »

Projet photo 52 / Thème 11 : Printemps

19 mars 2011
2 Papilles !
Je vous parlais pour la 1ere fois du projet photo 52 ici. Cette semaine le projet portait sur le printemps. Thème tout à fait d'actualité, même si les jours passés il n'a pas fait super beau dans le sud. 
J'ai quand même réussi à avoir une pâquerette et une autre petite fleur, toute poilue (si vous savez le nom de cette petite chose, dites-moi en commentaire :-), prises dans le parc de mon lieu de travail. 
Ainsi qu'une prise, qui pour moi représente bien la saison, un banc, un parterre de petites fleurs, et du beau temps (pas au RDV à ce moment là, mais on va faire comme si ...) 
J'ai bataillé avec le vent, et la pluie fine de ce jour là, mais j'ai réussi à en choper quelque chose d'assez convenable quand même (du moins je crois). 

Ça titille les papilles !, Projet photo 52, Printemps, thème 11
Ouverture F/8 - Exposition 1/30  - ISO 100 - Longueur de focale 7mm


Ça titille les papilles !, Projet photo 52, Printemps, thème 11
Ouverture F/3,6 - Exposition 1/30 sec - ISO 125 - Longueur de focale 20 mm

Ça titille les papilles !, Projet photo 52, Printemps, thème 11
Ouverture  F/2,8 - Exposition 1/100  - ISO 80 - Longueur de focale 5 mm

Ça titille les papilles !, Projet photo 52, Printemps, thème 11
Ouverture F/2,8 - Exposition 1/125 - ISO 80 - Longueur de focale 5 mm


Je choisis la toute première pour le projet :-)


Ça titille les papilles !, Projet photo 52, Printemps, thème 11
Plus d'infos »

Tapenade noire

18 mars 2011
2 Papilles !
Qu'est-ce que c'est bon la tapenade ! Autant vous le dire, je pourrais tuer pour de la tapenade. Interdiction formelle, donc, de toucher à la mienne ... :-D.
Hop hop en cuisine, c'est archi simple et super rapide. 
Pour la petite note culture, tapenade vient de "tapena" en occitan, qui signifie câpre (merci wiki). 


Ca titille les papilles, Olives, Câpres, Ail, Anchois


Pour un pot de tapenade 

  • 150g d'olives noires dénoyautées
  • 2càc de câpres au vinaigre
  • 4 filets d'anchois à l'huile
  • 1 petite (toute petite) gousse d'ail
  • 40ml d'huile d'olive (1/2 verre à thé, environ)
  • 2càc de jus de citron

Vérifier que toutes les olives sont bien dénoyautées (3 noyaux ont fait sauter mon disjoncteur ... attention donc). 
Égoutter les câpres. Peler, dégermer et hacher finement la gousse d'ail. 

Mettre tout les ingrédients dans votre robot, à part l'huile d'olive, pour commencer. 
Quand le tout est réduit en morceaux, ajouter petit à petit l'huile d'olive. 

Mixer jusqu'à obtenir une consistance assez fine, sans devenir de la purée (ce qui n'est pas très intéressant en bouche).

Servir accompagné de petits toasts. J'aime la manger sur des petits carrés de pain marocain :-) 


Ca titille les papilles, Olives, Câpres, Ail, Anchois

Dans un prochain épisode (très certainement), la version verte ! :-)



Plus d'infos »

Salade de riz

14 mars 2011
5 Papilles !
Simple à faire, savoureux et nourrissant. On peut l’agrémenter avec ce qu'on veut, et ce qu'on a dans les placards et frigo. 
Je vous livre ici ma salade de riz. Sur la photo c'est une salade de riz sans pomme de terre, mais généralement j'aime y ajouter de la pomme de terre (2-3), pelées, rincées, coupées en dès et cuites dans de l'eau salée, égouttées. Ma mère apprécie d'y mettre aussi de la carotte, préparée de la même façon. 
Certaines personnes y mettent des petits pois, du surimi ... le choix est vaste :-)

Salade, Riz, Olive, Tomate, Maïs, Ça titille les papilles !


Pour 8-10 personnes
  • 750g de riz long grain (l'incollable de leader price est plutôt pas mal !)
  • 6 oeufs durs
  • 2 tomates
  • 3càs d'olives dénoyautées
  • 150g de thon au naturel
  • 280g de maïs (la grande boîte)
  • 1càs de mayonnaise 
  • 4-5càs d'huile de tournesol




Cuire le riz dans de l'eau salée, selon les instructions du paquet. L'égoutter, et le laisser refroidir complètement.
Egoutter le maïs et le thon.
Couper les oeufs durs, les tomates (juste rincées, garder la peau mais enlever les pépins) et les olives en petits morceaux. J'aime utiliser des olives aromatisées, on peut très bien faire avec des olives noires en boîte. 
Ajouter tout ça avec le riz, ainsi que l'huile et la mayonnaise. Bien mélanger. Rectifier le sel si besoin. 

Servir. 

Plus d'infos »

Projet photo 52 / Thème 10 : Règle des tiers

12 mars 2011
9 Papilles !
Je reviens aujourd'hui avec cet article qui n'a rien à voir avec la cuisine. Presque pas de rapport ... :-)
J'ai récemment fais l'acquisition d'un petit bijoux d'appareil photo, mon nouveau bébé, un Lumix (Panasonic) FZ38. Ça fait un petit bout de temps que je veux me pencher sur la photo, j'ai toujours été attiré par l'art photographique. Et donc, ça fait également un petit moment (quelques années !) que j'ai envie d'un bridge ! Mon compact me limitant dans tout ! J'ai réalisé mon rêve il y a 2 semaines. La différence de qualité photos est visible sur le blog ! N'est-ce pas ? Confirmez, ou taisez-vous à jamais ! :-D
Depuis que j'ai mon FZ38, j’expérimente, j'apprends la photo, "j'aiguise" mon regard. 
Tout ça m'éclate. 

Au cours de mes pérégrinations photographiques du net, je suis tombé sur le site de Ktycat, Bento Blog. En farfouillant dans les menus, j'ai découvert le Projet photo 52
Projet qui comme son nom l'indique, consiste à faire une photo chaque semaine, sur un thème donné par ktycat. J'ai loupé 9 thèmes déjà ... mais il y en a encore tellement à venir ! En espérant être constante dans le suivi de ce projet. Si vous voyez apparaître une nouvelle page sous ma bannière, c'est que je suis devenu totalement accro au projet photo 52 :-)

Photo, Ça titille les papilles


Cette semaine le thème portait sur la règle des tiers. On peut tout prendre avec la règle des tiers, je n'étais pas vraiment inspiré au départ. Mais hier, en faisant une petite virée avec mon appareil, LA photo s'est imposé à moi. Je précise que je l'ai prise à main levée.











De toutes les photos que j'ai prises, c'est l'une de mes favorites (je n'en ai pas pris beaucoup en même temps)


Les données de la prise :
Ouverture de la lentille : F/2,8
Vitesse d'obturation : 1/80
ISO : ISO-80
Longueur de la focale : 5mm


Niveau retouche, j'ai pas fais grand chose, un chiwi de correction lumière et contraste. Je l''ai redressé parce qu'elle penchait légèrement.
Je la met une deuxième fois avec le grille, pour mettre en évidence le pourquoi du comment ... 


Règle des tiers, Grille, Ça titille les papilles !


Deux points forts sur l'entremêlement des racines. C'est ce qui m'a attiré à faire cette prise. Un troisième point fort sur un des troncs. La ligne supérieure cadrée sur le bord opposé du lac.  

J'adore cette photo, mais j'ai un mini regret, ne pas maîtriser l'outil "tampon" (je crois qu'on l'appelle comme ça) pour enlever ce bout d'immeuble qu'on voit dans le coin supérieur droit. 

N'hésitez pas à me dire e que vous en pensez en commentaire. Inspirante ou pas du tout ? 
Plus d'infos »

Lasagnes à la bolognaise, mascarpone et mozzarella

4 Papilles !
Pour changer des lasagnes à la bolo classiques, hier soir j'ai improvisé une variante avec un reste de mascarpone et de crème épaisse qui traînaient dans mon frigo. j'y ai ajouté de la mozzarella, j'ai épicé avec uniquement de la niora (la niora toute seule, hummm !!! à refaire !). La mascarpone donne une saveur subtil et elle se marie particulièrement bien avec la tomate et la viande hachée. C'était VRAIMENT bon ! Je referais ces lasagnes dans la semaine :-)



Pour 8 personnes 


  • 500g de lasagnes (je n'ai pas tout utilisé) 
  • 300g de viande hachée
  • 2 oignons 
  • 1càc d'ail en granulé
  • 2 boîtes de tomates entières pelées (800g en tout, avec jus)
  • 1càc bombée de niora douce
  • 1/2càc de niora piquante
  • 1/2càc de poivre
  • Sel, huile d'olive
  • 150g de mozzarella 
  • 100g de mascarpone
  • 150g de crème épaisse
  • 3-4càs de lait
  • 1càc bombée d'origan séché 
  • 150g d'emmental râpé 
  • 20cl de crème liquide 


Peler l'oignon et le hacher finement. Faire étuver dans une sauteuse, sur fond d'huile d'olive, avec l'ail. Ajouter ensuite la viande hachée et mélanger. Laisser cuire la viande une dizaine de minutes. Saler, poivrer et épicer avec la niora. Mélanger.

Passer un coup de mixeur plongeant dans les tomates entières pour les réduire en coulis. Verser ce coulis dans la sauteuse, mélanger et laisser cuire à feu moyen, sans couvercle pendant 20-30min.

Dans un récipient, mélanger la crème, la mascarpone et l'origan. Délayer ce mélange, un peu trop épais, avec le lait.

Couper la mozzarella en dès.

Préchauffer le four à 210° (th7)

Étaler une couche de sauce bolognaise dans le fond du plateau à lasagne.
Déposer des pâtes par dessus (cuites ou non, faites en fonction des instructions du sachet, je ne cuis jamais les miennes à l'eau, je les met sèches directement dans le plateau !).
Remettre une couche de bolognaise.
Parsemer de quelques cuillères à café de crème/mascarpone/origan (en étalant un petit peu, mis pas trop pour pas mélanger avec la bolognaise)
Parsemer également de quelques dès de mozzarella.

Déposer des pâtes, puis de la bolognaise, puis de la crème/mascarpone, puis la mozzarella ...
Faites de la même façon encore 2 ou 3 fois jusqu'à ne garder qu'une légère quantité des 3 ... que vous mettez sur la dernière couche de pâtes. 


Parsemer généreusement de fromage râpé, et verser la brique de crème liquide sur le dessus du fromage.

Enfourner pour 30 min de cuisson. Les 5 dernières minutes, mettre en route la fonction grill pour dorer le dessus !


Servir et se régaler :-) 
Plus d'infos »

Sorbet au chocolat

8 mars 2011
4 Papilles !
N'avez-vous pas hâte que l'été arrive ? Moi si. Je l'attend de pied ferme. 
En ce moment j'ai très envie de glace. Hier soir, très tard, je me suis fais plaisir. Le sorbet était prêt pour ce midi. La texture est légèrement différente des sorbets classiques aux fruits. Que vous ayez une sorbetière ou pas (c'est mon cas), le sorbet prend sans devoir briser les cristaux toutes les heures, parce que le chocolat ne forme pas de cristaux. J'ai tiré cette recette d'un livre "Chocolat mania". 





Sorbet, Glace, Chocolat, Ca titille les papilles


Pour 4 personnes (1/2L)

  • 200g de chocolat noir
  • 190g de sucre en poudre
  • 50cl d'eau


Faire un sirop avec l'eau et le sucre en les mettant dans une casserole, sur le feu, jusqu'à complète dissolution du sucre. Laisser refroidir.

Faire fondre le chocolat, au bain marie ou au micro-ondes. Si vous choisissez cette dernière option, sortez le chocolat toutes les 30 sec, et remuez, pour qu'il ne brûle pas. 
Le laisser également refroidir.

Mélanger le chocolat et le sirop froids (ou tièdes pour moi, je ne suis pas hyper patiente :-). Vous obtenez un liquide chocolaté, que vous versez dans un récipient allant au congélateur (ou directement dans votre sorbetière si vous en êtes équipés). 

Sorbet, Glace, Chocolat, Ca titille les papilles

PS : vous pouvez épicer ce sorbet à l'épice de votre choix, gingembre, cardamome (ce que j'ai fais ! 2càthé  de cardamome moulu que j'incorpore au chocolat fondu), cannelle ... 





Plus d'infos »

Massala chai

4 mars 2011
3 Papilles !
Massala chai, autrement dit : le thé indien, une boisson lactée, et surtout épicée. La version que j'ai fais (je me suis aidée d'une recette sur le site Délices du monde) est très douce. Les épices apportent de la saveur sans que le thé ne soit corsé ou fort. Je le trouve vraiment très agréable. On m'en redemande :-)


Thé, Inde, Massala, Chai, Ca titille les papilles

Pour 6 tasses 

  • 2 tasses de lait demi-écrémé
  • 4 tasses d'eau
  • 1 càc de thé vert (ou 4 sachets de thé)
  • 1/2 càthé* de gingembre en poudre
  • 1/2 càthé de cannelle
  • 1/2 càthé de cardamome verte
  • 1 clou de girofle
  • 9 càc de sucre en poudre (à votre goût) 


Verser l'eau et le lait dans une casserole. Ajouter les épices, le thé et le sucre. Mélanger.

Amener doucement à ébullition et laisser cuire 5 min à feux doux.
Couper le feu et couvrir pour laisser infuser encore 5 min.

Filtrer. 

Servir et déguster. 




*càthé = cuillère à thé 


Avec cet article, je participe au concours organisé par la boutique Halwatishop :-)



Plus d'infos »

Potage de semoule d'orge

2 mars 2011
2 Papilles !
Semoule d'orge que l'on appelle en dialecte marocain "dchicha dial ch3ir" ou dans le dialecte nord marocain (rifain) "iwzan imamez". Je découvre, en faisant des recherches pour les besoins de cet article, que la semoule d'orge est une spécialité nord africaine, et que le Maroc fait partie des principaux pays producteurs de l'orge (wiki). Elle se présente comme ceci :

Semoule, Orge, Potage, Soupe, Ça titille les papilles

La semoule d'orge se cuisine en soupe, mais elle remplace également, la semoule de blé dur dans les couscous. Pour parler plus spécifiquement de sa présentation sous forme de potage, cette soupe est légère, et je trouve ses saveurs particulièrement subtiles. En plus d'être bon, c'est archi-simple à cuisiner. En 2 temps, 3 mouvements, et avec trois fois rien, c'est fait ! Ce soir je me suis vraiment pas foulée :-).


Semoule, Orge, Potage, Soupe, Ça titille les papilles


Pour 6 personnes 
  • 500g de semoule d'orge
  • 1 oignon
  • 2 petites tomates
  • 1 bouquet de coriandre (une bonne vingtaine de brins)
  • 1/2càc de cumin 
  • 1/2càc de poivre
  • 1/2càc de curcuma 
  • 1/3càc de cannelle 
  • Sel (environ 1càc bombée)
  • 2 cubes de bouillon de poule
  • 3L d'eau environ 


A l'aide d'un robot, mixer l'oignon, la tomate et la coriandre. N'en faites pas une purée liquide, mais presque. La semoule d'orge ne nécessitant pas une longue cuisson, l'oignon doit être hachée assez fin, pour ne pas rester croquant sous la dent.

Verser ce mélange dans une marmite sur un fond d'huile d'olive. Laisser étuver à découvert 10 min en remuant régulièrement pour que ça n'accroche pas. A mi-chemin, ajouter les épices et le sel. 

Verser l'eau et attendre l’ébullition. 
Pendant ce temps, rincer la semoule d'orge en la recouvrant d'eau. Touiller avec les doigts et jeter l'eau en penchant lentement le récipient, pour éviter que la semoule ne coule avec l'eau.

A l’ébullition, verser la semoule d'orge rincée et égouttée, et émietter le cube de bouillon. Mélanger.

A la reprise de l’ébullition, baisser le feux (entre moyen et doux) et couvrir. La cuisson prend 10-15 min, en remuant de temps en temps.  
Goutter pour rectifier le sel et vérifier que la semoule est tendre. 

Semoule, Orge, Potage, Soupe, Ça titille les papilles

Servir et se régaler :-)

Plus d'infos »
 
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Rechercher

S'inscrire à la newsletter

 

© 2010 Ça titille les papilles !