Alfajores de maizena con dulce de leche

19 juin 2010
Autrement dit deux biscuits fondants à base de maizena collés par une généreuse couche de confiture de lait.
Spécialité d'Amérique latine .... et c'est à tomber par terre !!


Pour une vingtaine d'alfajores
  • 100 g de farine
  • 150 g de Maïzena
  • 1/4 de c à c de bicarbonate
  • 1 c à c de levure chimique
  • 100 g de beurre mou
  • 60 g de sucre
  • 1 oeuf + 2 jaunes
  • le zeste râpé d'un citron
  • 1 boîte (400 g) de lait concentré sucré

Commencer par faire le dulce de leche. Cuire le lait concentré en mettant la boite (fermée) dans une cocotte, recouvrir d'eau, fermer la cocotte ... 30 min sur le feu à partir du sifflet.
Une fois cuit, vous sortez la boite et vous la plongez dans un récipient d'eau froide. Ne l'ouvrir qu'après refroidissement.

Pendant la cuisson de la confiture de lait préparez les biscuits.
Préchauffez le four th 5


Avec un batteur ou dans le bol d'un robot, battre le beurre, le zeste de citron et le sucre.
Ajouter les oeufs et battre.
Incorporer progressivement les ingrédients secs (farine, fécule de mais et levures ... tamisés). Ne pas travailler la pâte, dès que se forme une boule, étaler sur un plan de travail fariné (5mm).

Découper des ronds de pâte de 4cm de diamètre avec un emporte pièce ou un verre.
Les placer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.
Enfourner pour 8 min de cuisson.
Les gâteaux restent blancs, ils dorent très légèrement sur le bas
à la sortie du four ils sont mous, mais en refroidissant ils vont finir de durcir.

Ouvrez la boite de lait concentré, transférer dans un récipient plus grand et lissez la confiture de lait à la fourchette.
Former les alfajores en mettant 1 càc de confiture de lait entre deux couches de biscuits. Vous pouvez utiliser une poche à douche si vous préférez.

Roulez le côté de l'afajores dans de la noix de coco râpée.
Ou saupoudrer le gâteau du haut de sucre glace pour décorer. Pour ma part je préfère les laisser "nature".
 
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Rechercher

S'inscrire à la newsletter

 

© 2010 Ça titille les papilles !