Meringuettes au café et à la noisette

25 sept. 2010
Oh la la ce que c'est bon ... ça fond sous la langue, ça colle aux dents, sans parler des saveurs de la noisette et du café qui se marient très bien ... une délicieuse petite friandise à déguster avec une tasse de café !
J'ai détruit mon batteur électrique en montant les blancs en neige, j'ai du finir à la main (c'est là que je réalise que je n'ai aucune force dans les bras ... !) mais ça en valait la peine. 
Comme vous voyez se ne sont pas de véritables meringues (sucre et blancs d'oeufs) c'est plus comme un appareil à macaron, sans la complexité et la délicatesse de ces derniers. Ils ont tout bon ! 
J'ai tiré la recette du livre "Petits fours sucrés" de Rachida Amhaouche. Et je me suis servis d'une partie des blancs d'oeufs qu'il me restait de mes Crousti-fondants et que j'avais pris soin de congeler.  




Pour une trentaine de meringuettes 

  • 2 blancs d'oeufs tièdes (si comme moi vous avez des blancs d'oeufs congelés, comptez 75g environ de blancs) 
  • 160g de sucre en poudre
  • 1càs de sucre glace
  • 1càc de café soluble 
  • 40g de poudre de noisette (le livre prévoit plutôt des noix ... je préfère la noisette)
  • un peu de sucre roux si vous souhaitez décorer le dessus


Battre les blancs en neige (ça monte mieux quand c'est tiède et pas froid, quelques gouttes de jus de citron ou une pincée de sel aide à monter rapidement). Lorsque vous avez des blancs en neige mais non encore ferme, ajouter petit à petit le sucre en poudre tout en continuant de battre. Vous avez alors une meringue. Mélanger le sucre glace et le café soluble. Avec un pilon ou le manche d'un ustensile, "pulvériser" le café et les grumeaux du sucre pour avoir une poudre fine. L'ajouter à la meringue et bien l'incorporer au batteur à main ou à la spatule. 

Préchauffer le four à 150° (th5). (le livre prévoyait 180° et ensuite augmenter ... mes meringues ont vite brûlés sur le bas ... mais comme le bas s'est totalement décollé du reste, c'était bon quand même)
Disposer, à l'aide d'une petite cuillère ou d'une poche à douille, dans des petites caissettes que vous remplissez au 3/4. 
Enfourner en prenant soin de doubler les plaques, voire tripler. Laisser cuire une quinzaine de minutes. Surveillez quand même, chaque four est différent ! Au toucher elles sont encore un peu molles, laisser les refroidir dans le four éteint et légèrement ouvert. Elles finissent de durcir pour être bien craquantes sous la dent !


Manque plus qu'à se régaler ... ;-)


Avec ces meringuettes je participe une nouvelle fois au concours organisé par Hanane et Cuistoshop.


4 Papilles !:

{ plumedange } at: 25 septembre 2010 à 10:48 a dit…

je fournis le café et toi les meringues?

{ Amal } at: 25 septembre 2010 à 12:24 a dit…

Avec grand plaisir .... ;-)

{ flo } at: 30 septembre 2010 à 02:33 a dit…

Elles sont super jolies tes petites meringuettes!

{ Pauline } at: 2 octobre 2010 à 07:55 a dit…

Elles sont superbes!

 
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Rechercher

S'inscrire à la newsletter

 

© 2010 Ça titille les papilles !